Ce site utilise des cookies pour favoriser votre navigation et enrichir les contenus qui vous sont proposés.
Vous pouvez néanmoins les désactiver à tout moment si vous le souhaitez.

Personnaliser

La mairie

Découvrir la commune

Histoire de Castelginest

En 960, à une dizaine de kilomètres au nord de Toulouse sur la rive droite de la rivière de l'Hers, existait, sur le terroir de Vilaigo, un hameau avec sa petite église dédiée à Saint-Pierre, possession du monastère Saint-Sernin de Toulouse. Sur un parchemin du cartulaire, Castelginest apparaît pour la première fois en 1137. L'Hers L'église
La métairie de Saint-Sernin, où était collecté la dîme, possédait en 1247 une chapelle dédiée à Saint-Etienne préfigurant l'église actuelle qui a le même saint patron, bâtie dans les années 1540-1560.
En 1226, Castelginest faisait partie du nouveau territoire de sauvegarde de Toulouse dépendant directement du Comte de Toulouse représenté par son viguier. Il fut divisé en 1279 en quatre châtellenies : Auzielle, Castanet, Castelginest et Portet.
Le 12 juin 1367, il fut décidé, entre Randulphe abbé du monastère de Saint-Sernin, son couvent, les consuls prud'hommes et les habitants de Castelginest, de construire un fort en terre afin de protéger les hommes et leurs biens des multiples attaques se déroulant durant la Guerre de cent ans. De cette place forte, il ne reste que quelques noms évocateurs comme la rue du Fort et le chemin du Tour de Ronde, attribués au début du XXème siècle.
Jusqu'à la Révolution de 1789, Castelginest fut soumis à l'autorité seigneuriale de l'abbaye de Saint-Sernin. Dans la nuit du 26 décembre 1689, le pilori et le carcan installés sur place du village furent arrachés par des inconnus. 
La population oscilla pendant des siècles entre 400 et 500 personnes. En 1962, Castelginest amorça sa transformation avec 780 habitants, en 1968 : 1 412, en 1975 : 3 876, en 1999 : 7 730 et en 2006 plus de 10 000 habitants.
Dans un cadre verdoyant d'une superficie de 812 hectares, bordé à l'est par les coteaux, à l'ouest par la rivière de l'Hers, Castelginest offre à ses habitants une ville à la campagne : c'est le mieux-vivre des temps modernes.
Haut